Err

Compte
Votre panier 0,00 EUR
Suivre la nature c'est suivre la raison...

VIO TRAP piège à mouche de l'olive

3,85 EUR
Ajouter au Panier
VIO TRAP piège à mouche de l'olive
Attention, il est recommandé d'utiliser des gants afin de manipuler ce produit.

La solution BIO contre la mouche de l’olive

La mouche de l’olive est un problème majeur de la culture de l’olive qui provoque chaque année des pertes de récolte importantes. Le piégeage consiste à attirer l’insecte nuisible par un appât et une couleur spécifiques, le piéger puis l’éradiquer au moyen d’un insecticide en surface du sachet.


Vio Trap : doublement attractif
Vio-trap combine l’efficacité d’un sel ammoniacal (bicarbonate d’ammonium) à un gel de nature protéinique (additif alimentaire), qui permet de multiplier la capacité à attirer la mouche de l’olive à différentes températures.Le piège se présente sous forme de deux sachets pour chaque attractif, réunis dans un seul sachet vert imprégné de Deltaméthrine aux propriétés insecticides.

Vio Trap : efficacité démontrée

La solution BIO. De nombreux essais menés dans le cadre de l’homologation du
Vio-trap ont permis de conclure que 117 jours après avoir placé les pièges, l’invasion par la mouche de l’olive était en moyenne de 42,9 % dans la parcelle témoin contre seulement 9,8 % dans la parcelle Vio-trap, soit plus de 30 % d’écart.Vio-trap est le premier piège de la mouche de l’olive homologué en France (n° A.M.M. 2130112/2020). Il peut être utilisé conjointement avec d’autres moyens de lutte phytosanitaire.Vio-trap est utilisable en Agriculture Biologique conformément au règlement CE 834-2007.

Conseils d'utilisation
Poser les pièges DÈS LA FIN DE LA FLORAISON. Percer les pièges aux deux points indiqués en respectant le diamètre du trou à percer. Suspendre le sachet hors du contact du feuillage ou des branches, A L’OMBRE, à l’abri de des rayons de lumière directs du soleil. La durée d’efficacité maximale du piège est de 4 à 5 mois selon les conditions climatiques. En cas de fortes pluies (>150 mm), remplacer les pièges.
Un sachet a un rayon d’action de 50 à 100 m2, soit 100 à 200 sachets par hectare. Renforcer le nombre de sachets sur le pourtour de la parcelle et dans les zones sensibles (un sachet par arbre). Dans la parcelle, traiter un arbre sur deux. Pour les parcelles inférieures à 1 hectare, poser un piège par arbre. Pour les arbres isolés, poser deux pièges par arbre. En cas de récolte après le 15 novembre, remplacer la moitié des pièges entre le 1er et le 15 septembre.